fusées à Flux d'Air Direct

Accueil Bases de lancement Les fusées à eau Pratique Accessoires Documentation Reportages Sites Web favoris Hors Sujet

fusées à Flux d'Air Direct fusées à Flux d'Air Inversé fusées à Boosters fusées multi réservoirs fusées navettes 2 étages à pincement RIP Archives Voiture fusee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fusée à flux d'air direct est la plus simple à réaliser.
Sa dimension sera fonction de la taille de la bouteille de boisson gazeuse utilisée, mais il est toujours possible d'assembler plusieurs bouteilles pour en augmenter la capacité.
  1. Par collage
  2. Par assemblage
  3. Par juxtaposition, mais il s'agit alors de fusées à booster ou à étages

Réservoir simple de diffèrentes tailles de bouteilles (1l, 50cl, 33cl)

Réservoir juxtaposés (booster) + assemblage pour Ariane 5

Fusée Hergé qui possède un habillage particulier

Ichtus qui est un collage de plusieurs bouteilles

Pour les détails de fabrication voir la rubrique pratique , mais aussi ci-dessous

Construction d'une JAB V3

La  JAB V3 est extrêmement fiable et spectaculaire. Voir quelques lancements dans la page reportage
Voici une décomposition de la première seconde de son décollage.
1 image tout les 1/25° de seconde.
Il est fortement déconseillé de placer sa tête à proximité de la sienne ;-)

Réalisation du moteur

  
                      Allègement de la tuyère en éliminant collerette et pas de vis                                                Collage de ailerons (voir cet article)

Réalisation de la coiffe

Cette coiffe, très fiable, reprend le système de Nono, avec une trappe latérale, une éjection du parachute et une ouverture temporisée avec un mécanisme de "clockwork".
Elle utilise une bouteille de Saint Amand, et s'inscrit dans un processus d'allègement des coiffes que j'ai entrepris pour améliorer performances et marge statique.

Définir la position de la trappe dans la coiffe et préparer les disques supérieur et inférieur dans du dépron de 5mm d'épaissseur

Découper la trappe sur 3 cotés, marquer simplement au cutter la charnière.

Il est possible aussi de couper totalement et de rétablir la charnière avec de l'adhésif entoilé.

Poncer soigneusement les parties qui recevront de la colle

Ajuster soigneusement le disque supérieur à sa position. L'épaisseur du disque doit être à cheval sur le bord de la trappe.

Ce dépassement servira d'appui à la trappe

Encoller les surfaces d'appui (colle à bois rapide) puis placer le disque supérieur en le maintenant en place avec des épingles à tête

Découper et poncer la lame ressort découpée dans une chute. Encoller (cyano) et maintenir avec des pinces étaux

Une extrémite de la lame se colle sur la trappe (coté intérieur) et l'autre à l'intérieur de la coiffe

Pour monter le mécanisme, percer le passage de l'axe et repèrer les petits trous des oreilles du mécanisme avec des épingles à tête.

Le mécanisme doit présenter l'ouverture qui révèle le système d'échappement vers le bas

Prépositionner les 2 vis de fixation du mécanisme

Fixer le mécanisme en place avec les 2 petites vis

Positionnement du parachute, de la lame ressort et du mécanisme de temporisation (sans la cloison inférieure)

Découper le surplus de longueur de l'axe

Positionner la molette et la bloquer sur l'axe avec la petite vis qui servira à accrocher l'élastique de fermeture de la trappe

Mettre en place le petit tube de guidage de la tige de blocage

Encoller et laisser sécher

Avant de coller le disque inférieur placer et attacher l'elastique de retenue du parachute

Encoller et positionner le disque inférieur comme le supérieur

La ficelle de retenue du parachute traverse la lame ressort d'éjection du parachute

Détail de fixation Ar de l'élastique de retenue du parachute

Exemple de gamme d'assemblage

  1. Découpe coiffe en part haute (pour 1/2 balle de ping-pong) et basse (pour emboitement sur culot fusée)

  2. Coller la demi-balle  ping-pong (cyano)

  3. Découpe et ajuster disques supérieur et inférieur à leur position dans la coiffe

  4. Positionner les disques et tracer la position des disques et de la trappe

  5. Découper la trappe sur 3 côtés et plier le 4° (la moitie de la largeur  de la coiffe)

  6. Poinçonner le passage de l'axe du mécanisme, et des fixations rilsan.

  7. Poinçonner les attaches de l'élastique du parachute

  8. Poinçonner l'attache  de l'élastique de la trappe

  9. Poinçonner le passage du tube de guidage (en face de l'orifice qui révèle un petit pignon)

  10. Découper lame de ressort et l'ajuster

  11. Poinçonner lame de ressort pour passage élastique parachute

  12. Coller le disque supérieur à la colle à bois rapide (épingles pour le séchage)

  13. Fixation du mécanisme et de la molette (rilsan)

  14. Coller de la lame ressort à la cyano (agrafes pour le séchage ou pince étaux)

  15. Attacher l'élastique parachute et passer au travers de la lame ressort

  16. Attacher l'élastique de fermeture trappe

  17. Coller le tube de guidage en plaçant un rilsan à l'intérieur pour le séchage

  18. Coller le disque inférieur (épingles pour le séchage)

Exemple réalisations en vue de l'allègement

Dans cet exemple, la coiffe la plus à gauche,, la soute parachutale a été remontée au maximum.
Dans ce cas la difficulté réside dans l'accostage avec la lame de ressort.
Mais le gain en masse est énorme !...


 

 


Forum

Accueil

La dernière mise à jour de ce site date du 03/05/18