Voiture fusee

Accueil Bases de lancement Les fusées à eau Pratique Accessoires Documentation Reportages Sites Web favoris Hors Sujet
 

fusées à Flux d'Air Direct fusées à Flux d'Air Inversé fusées à Boosters fusées multi réservoirs fusées navettes 2 étages à pincement RIP Archives Voiture fusee

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

On ne dispose pas toujours d'un espace aérien suffisant pour lancer nos fusées, j'ai donc envisagé d'adapter un moteur fusée sur une voiture.
Nouveau défit et donc nouveaux problèmes :

  1. Position du moteur ?

  2. Quel lanceur ?

  3. La stabilité ?

  4. Les essais

1° problème :

Si la bouteille qui sert de moteur est horizontale, le goulot ne sera jamais rempli d'eau avec la quantité habituelle (1/3). L'air s'échappera, pulvérisant une partie de l'eau, mais il en restera dans la bouteille. Il faut donc incliner la bouteille "moteur" et dans ce cas le jet d'eau sera dirigé vers le bas et la voiture va décoller.
j'ai donc adapté un goulot incliné sur une bouteille de Badoit verte 1l, de manière à incliner le réservoir pour que au  moins au départ le goulot soit plein, et que l'eau restante s'écoule par gravité à défaut d'être poussée par l'air comprimé.

2° problème : quel lanceur utiliser
Un simple bouchon en liège ( ou en caoutchouc) pourrait suffire, mais pouvoir gérer le lancement sera beaucoup préférable avec une base BBC14, son canon placé à l'horizontale. La BBC n'ayant pas été prévue pour cette fonction, les roues arrières pendent dans le vide.
Une planche d'un mètre environ est nécessaire pour l'appui des roues au départ ainsi que pour que l'eau remplisse le plus possible la tuyère
 

En ajoutant 30cl d'eau (le ~1/3 du volume) la masse monte à 550g et le niveau d'eau de départ est bien au dessus du goulot.
Naturellement l'idéal serait un moteur vertical... avec un angle à 90° pour la tuyère.

Plusieurs essais m'ont conduit à réaliser un chariot indépendant du moteur.               
2 roues écartées à l'avant et 2 très rapprochées à l'arrière.                                Une coiffe à l'avant pour l'aérodynamisme et pour y recevoir le culot du moteur.    

La bouteille vient se positionner dans son berceau et un simple élastique maintient le goulot à l'arrière.
 

Le tout fait 255g... beaucoup plus qu'une fusée de 1l

3° problème : L'aérodynamisme et la stabilité de la trajectoire
Naturellement l'inclinaison générale de la bouteille aura tendance à faire décoller celle-ci. La coiffe désaxée participe à éviter l'envol ainsi que la lame de PVC sous la voiture, plus basse à l'avant.

 

La stabilité latérale (le roulis) est également très précaire. A voir si une dérive verticale sera nécessaire en plus d'une zone de roulement goudronnée en bon état.
  4° Essais

A venir

 

 

 

 

 

 


Forum

Accueil

La dernière mise à jour de ce site date du 03/05/18